Résistance

Salut les gens,

Nous sommes vendredi, le soleil est de retour. La brume matinale se dissipe peu à peu pour nous laisser entrevoir les sommets encore blanchis. J'ai passé ce début de matinée à écrire. Il faut bien que " Je n'ai pas dansé depuis longtemps" avance un peu. Il me fallait bien quelque chose pour me sortir de ma torpeur. Pour me faire penser à autre chose qu'à mon neveu. Pour m'emmener un peu plus loin que cette fichue nostalgie, de cette déprime qui me gagne. Alors, pourquoi pas le roman ? Ecrire un roman vous accapare l'esprit. Vous vivez avec vos personnages. Je me lève en me demandant où va m'emmener ma pauvre imagination. Oui, je crois que la solution est dans l'écriture. Et je me surprends à aimer cette douleur, ce doute devant l'écran vide. Au moment d'avaler ma seconde tasse de café, en regardant les sommets alentours, en passant une main sur la tête de ma chienne, je me dis qu'il est temps et qu'effectivement, nous sommes vendredi. Oui, vendredi, jour sans chasse !!!!!! et oui, j'y reviens. Mais ici, la dictature des fusils est telle qu'il faut réfléchir avant de sortir. Chouette, fonçons. Je vais aller courir dans cette montagne que j'aime tant. A l'instant me revient un texte que "Pas d'soucis" aime partager lors de ses concerts. Il est signé Philippe Val. Le triste directeur de France Inter était, au siècle dernier, un putain d'écrivain, un fameux faiseur de chansons, un génial orateur et résistant. Je ne résiste pas au plaisir de vous faire partager quelques extraits d'un de ses textes. Résistance.

"Du plus loin que l'on observe l'humanité, il y a toujours eu des collabos de la barbarie et des résistants, qui luttent pour la civilisation. Avouons le une bonne fois pour toutes : Lutter, résister aux chasseurs, aux afficionados, aux fascistes, aux requins ultra-libéraux, aux crétins vulgaires de la télé, aux pollueurs, aux empoisonneurs, avouons le, dégommer les traditions imbéciles, les idées reçues, les coutumes assassines, ça fait du bien, ça donne un sens à notre vie..... 

Et c'est pareil pour les chasseurs, on arrivera un jour ou l'autre à leur balancer dans les pattes, une réglementation européenne qui les obligera à ne tirer qu'avec des pistolets à eau et encore, à eau tiède pour pas que les lapins s'enrhumment......

Et oui, c'était l'ancien P. Val, avant qu'il ne devienne l'objet d'un certain little, little man de l'élysée. Le meilleur ami des chasseurs.

Bonne journée les gens.

Chris

chanson textes Anti-chasse Pas d'soucis France Inter hommage. Font et Val

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×