Les poetes

Salut les gens, 

Un petit texte sur des gens que j'aime tant.

 

Les poêtes

 

Il y a chez lui du Baudelaire

Un je ne sais quoi des fleurs du mal

des mots qui fusent comme des éclairs

Cette poésie pas banale

Je l'ai retrouvé chez Lavilliers

Toute cette beauté animale

Dans ces belles phrases bien alignées

Une ressemblance familiale

 

Et j'imagine votre stylo

Faisant le vide dans votre cerveau

Ne reniez pas vos influances

Nous on verra bien les nuances

chantez, Gueulez ou murmurez

Votre écriture fait voyager

 

La poésie de l'un et l'autre

les emmène loin des apôtres

la poésie de la renommée

ou la colère de " Fatigué"

Sous la plume de ces deux géants

Mon âme redevient une enfant

Mr Brassens regardez bien

Renaud continue le chemin

 

Et j'imagine votre stylo

Faisant le vide dans vos cerveaux

Ne reniez pas vos influances

Nous on verra bien les nuances

Chantez, gueulez ou murmurez

votre écriture fait voyager

 

Aimer une saison en enfer 

ou les chansons du solitaire

Il y a dans l'oeuvre de Thiéfaine

Un peu de Rimbaud avant qu'il saigne

cette beauté qu'il a injurié

c'est Hubert qui l'a magnifié

Et si Rimbaud avait un fils

Il s'appelerait Hubert félix

 

 

 

 

Brassens Renaud textes Thiéfaine Rimbaud Baudelaire Lavilliers

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×