14 juillet

Salut les gens,

Enfin !!! enfin la fin des feux d'artifices débiles et bruyants, finis les bals populaires tagadoumm tsouin, tsouin. Et surtout, surtout, finis les défilés militaires. Une démonstration de puissance, de rigueur, de force. Mais une démonstration onéreuse. ô que j'aurais aimé qu'un gouvernement de gauche supprime cette ânerie. Mais non.... Alors une fois de plus, je m'en remets au maitre Brassens.

"Le soir du 14 juillet, je reste dans mon lit douillet / La musique qui marche au pas, cela ne me regarde pas."

 

Chris

colères chanson politique Brassens Benoît Dorémus

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site